Qui es-tu ?

Si je te demande de te présenter tu vas sans doute me parler de tes noms et prénoms.

Mais pourtant tu n’es pas la seule dans le monde à porter ce nom et ce prénom.

Tu vas alors me parler de ton métier. Mais tu n’es pas la seule à l’exercer ni même peut-être la seule à l’exercer dans ton entreprise.

Peut être que tu n’as pas d’emploi car tu es au chômage ou que tu t’occupes de tes enfants d’ailleurs.

De même, c’est intéressant de constater comment les gens ont une facilité à s’identifier à leurs métiers surtout quand ils sont valorisés par la société et comment ils se détachent ou essaient de se détacher de ce qui est considéré par la société comme non valorisant voire humiliant comme un chômeur par exemple.

En fait dans un cas comme dans l’autre la personne s’identifie à ce qu’elle fait ( salarié, manager, directeur, demandeur d’emploi) et non à ce qu’elle est. Or le problème c’est qu’un salarié peut très bien devenir chômeur à un moment de sa vie et la mère au foyer manager ou salarié. De manière objective, les gens s’identifient à des choses qu’ils peuvent perdre du jour au lendemain.

Si je continue ma requête tu vas alors peut-être te présenter en démontrant ce que tu possèdes : voitures,maison, rente immobilière etc…le problème c’est que tu n’es pas la seule à posséder une voiture, ou une maison, voire plusieurs maisons. Des riches il en existe déjà beaucoup. Des moins riches aussi d’ailleurs.

Alors peut-être que tu me parleras de tes qualités ? mais d’autres personnes dans le monde les possèdent également.

Pour autant tu es différente des autres et pourtant tu n’arrives pas à t’identifier vraiment.

En fait la plupart d’entre nous, sans en être conscient, nous identifions à des choses extérieures à nous : emploi, biens, salaire, amis, entreprise …

Pourtant tu peux tout à fait te retrouver à un moment de ta vie sans rien du tout et toujours exister.

Imagine toi dans un moment de ce type et pose toi la question : qui es tu ?

Qui es tu quand tu n’as plus d’amis, de travail ? comment peut tu te caractériser ?

Dans la plupart des cas, les gens ne se posent cette question que dans des moments de crise : crise de la quarantaine, crise de la cinquantaine, chômage, divorce, maladie etc..

Pourquoi ? car ces moments amènent la personne à se poser les questions essentielles, à se poser, à prendre du temps pour réfléchir à soi, à redéfinir les priorités.

La plupart du temps les gens ne se posent pas ce genre de questions quand tout roule. Or la société fait en sorte que tout roule. Elle pose un cadre clair pour les jeunes. Un moule dans lequel chacun est appelé à se mouler. Elle met en valeur certains métiers, certaines écoles et rend moins sexy d’autres emplois et filières.

Pour couronner le tout elle créée de la compétition à l’école et dans l’obtention d’un emploi ou d’une augmentation. Ce qui créée inexorablement une frustration latente et une comparaison inévitable entre les hommes.

Personne ne vous le dira clairement mais tout est suggéré : le bonheur selon elle est d’obtenir un emploi ou un statut valorisant et bien rémunéré.

Le problème dans tout ça c’est que depuis tout petit nous avons appris à vivre depuis l’égo et non depuis notre essence même. L’égo, c’est tout ce qui se rapporte au moi individualiste : l’orgueil, l’envie, le paraître.

Pourtant quand nous réfléchissons aux motifs qui nous ont amené à choisir tel métier ou tels amis, ou à posséder tels biens, nous pouvons nous rendre compte que c’est souvent pour satisfaire notre égo.

Certains ne s’en rendent même pas compte d’ailleurs. C’est souvent le besoin de reconnaissance de papa et maman qui les ont poussés à obtenir tel emploi, ou tel bien matériel.

Et la société au travers de l’image (publicité, films, séries), ce qui frappe le plus notre sens de l’imagination donc, va exacerber tout cela : le paraître , va rendre sexy le cliché du col blanc avec belle femme, grosse maison et grosse voiture.

Ce qui est intéressant c’est de constater que si l’on on va demander autour de nous si les gens vivent dans le paraître, personne ne va répondre par l’affirmative alors que nous sommes tous à un moment ou plus dans notre vie, séduits à différente échelle par le paraître.

Il y a d’ailleurs différents paraître. Cela peut être un paraître religieux, un paraître professionnel, un paraître conjugal.

Le paraître est entièrement lié au faire. C’est pour cela que nous nous caractérisons d’abord par ce que nous faisons et non par ce que nous sommes réellement.

L’essence c’est l’exact contraire. C’est ce que nous possédons de meilleur en nous. C’est justement ce qui nous caractérise et nous rend unique.

L’essence c’est l’essentiel justement. Tout ce qui est dénué de fioritures, du paraître. C’est l’Etre. C’est l’âme en quelque sorte.

L’essence est liée à notre talent, notre potentiel pour les autres.

Souvent les gens ont une drôle de perception de l’égo et de l’essence justement, pensant que mettre en avant ses talents, se développer, exploiter son potentiel est une marque d’égoisme, de l’égo.

En réalité quand on prend le temps de se connaître, on réalise que nos talents servent pour les autres. Les exploiter est justement la marque de quelqu’un qui a une bonne estime de lui-même.

Nous avons tous plusieurs talents. Mais nous en avons un qui est différent, et qui se rapproche de notre mission de vie. Je te propose pour cela de relire mon article : mon talent c’est quoi ?

En fait c’est un talent unique qui nous émeut et se met au service des autres. Le découvrir et l’exploiter nous donne un optimisme et une joie débordantes car nous avons trouvé qui nous sommes et donc notre valeur.

Pour le trouver il faut généralement du temps, et se retrouver avec soi de manière assez intense. Apprendre à se connaître permet de développer son essence et de se libérer de l’égo. Or vivre à partir de l’égo ne rend jamais vraiment heureux car nous sommes toujours à la recherche de plus et de mieux. Nous sommes soit dans la compétition, soit dans la comparaison.

La méditation, l’intériorité, l’introspection et même simplement se retrouver régulièrement avec soi-même permet de mieux se connaître.

Ce qui peut être intéressant pour toi c’est de prendre du temps pour te poser et faire des tests de personnalité ou des tests sur des centres d’intérêts. Il y a également des outils comme l’ikagaï qui permettent de mieux cerner sa personnalité. Ce genre d’outils est enrichissant car la plupart d’entre nous ne nous connaissons pas.

Depuis notre naissance les gens nous mettent dans des cases. Beaucoup de gens vivent en croyant à des mensonges déposés sur leurs vies. Ce qui les bloque dans leur développement. Certains vont être catalogués timides, ou bien introvertis, extravertis, trop souriant, pas assez souriant, sûrs de soi, trop timorés.

En réalité même nos proches ne nous connaissent pas. Car tous ces adjectifs vrais ou faux que tu as pu entendre à propos de toi concernent des aspects de ta personnalité qui peuvent changer, évoluer dans ta vie au gré des circonstances, des épreuves ou autres.

Ton essence même, toi seul la connaît et toi seule peut la développer…ou pas selon ton choix.

Certains se mettent en route et trouvent leur feuille de route assez rapidement. Mais la plupart du temps cela demande un peu de temps.

Ce qui m’attriste c’est de voir des gens avoir une faible estime d’eux même car ils ne connaissent pas encore le trésor qui sommeille en eux.

Mais d’autres ont pris le temps et tous ces gens ont en commun quelque chose d’inaltérable : une joie indicible d’être soi et faire ce pour quoi ils sont fait sur cette terre.

Comme nous sommes tous différents, nous avons tous un talent particulier, unique, avec un potentiel énorme, comme un diamant que nous pouvons choisir de faire briller pour les autres ou le laisser dormir dans l’ombre dans un écrin.

Mais quand il brille, il brille pour toi et pour les autres ,

apprends à te connaître !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s