Tu es déjà un leader !

Je n’ai jamais aimé le mot manager. Je lui préfère le mot leader. En réalité le manager me fait penser à ce que j’ai vu dans les entreprises trop souvent : la place que beaucoup souhaitent mais le rôle qui en fait n’inspire personne.

Connais-tu le livre de Jim Collins : « Good to great » ou « de la performance à l’excellence » en français ? en fait l’auteur et son équipe de chercheurs se sont attachés à comprendre pourquoi certaines entreprises dont les performances restaient plutôt moyennes se mettaient à décoller soudainement.

Ils ont alors entrepris une enquête concernant onze entreprises dont les performances étaient très supérieures à celles de leur secteur et les ont comparées à leurs concurrentes. Ce qui en ressort est assez surprenant car tout découle de l’organisation. Jim Collins parle notamment de deux points en particulier :

1) Le leader génie : c’est lui qui établit la vision, et qui enrôle une équipe d’assistants très talentueux pour faire aboutir la vision. Ce modèle s’écroule quand le génie s’en va si toutefois il réussit le pari. Du coup ce type d’organisation selon Jim Collins n’est pas capable de passer du Good to Great, de la performance à l’excellence.

2) L’autre surprise de cette étude fut de constater la modestie et la discrétion affichées par les leaders de toutes les entreprises d’Excellence. Ces traits de caractères furent tellement remarquable que l’auteur nomma et classa ce type de leadership tout en haut d’une échelle de 1 à 5.

Ce livre ainsi que d’autres lectures ont fait ressortir plusieurs choses essentielles :

Les caractéristiques d’un leader sont :

– qu’il sait faire ressortir les talents des autres et non pas qu’il va se sentir inférieur face aux talents des autres.

-qu’il se développe et motive. La motivation est une clé. Le vrai leader saura trouver ce qui va motiver chaque personne de l’équipe en fonction de sa façon d’être. Ce qui implique de connaître suffisamment les aspirations de ses collègues.

-qu’il se connaît : ses plus gros combats ne sont pas contre les autres mais contre lui-même : apprendre à se maîtriser, développer la patience, la bienveillance, l’attention aux autres.

La bonne nouvelle c’est qu’un leader ce n’est pas forcément celui qui a un big job sur linkedin. Ce n’est pas le métier ou même le mot manager qui en fait un leader.

Un leader ne domine pas mais se fait d’abord serviteur. Serviteur car il sert les autres et les aide à voir le meilleur en eux et à le développer.

Ce que n’est pas forcément un leader : quelqu’un de charismatique, qui a un réseau d’amis, de collègues fournis, quelqu’un de connu, quelqu’un qui gagne beaucoup d’argent. L’un n’empêche pas l’autre mais avant tout, un leader c’est : quelqu’un qui inspire les autres, qui motive les autres, qui leur donne envie d’aller plus loin, et non pas de stagner. Quelqu’un avec qui on a envie de travailler. Quelqu’un qui met un point d’honneur à développer les talents de ses collaborateurs et non pas juste à leur donner un travail, une mission à effectuer.

La bonne nouvelle c’est qu’on est tous leader, ou du moins appelés à le devenir. Pourquoi ? parce qu’on a tous besoin d’être encouragés, motivés. Il n’y pas d’un côté ceux qui encouragent et de l’autre ceux qui sont encouragés. Nous sommes tous à la même enseigne.

Et même tu es sans doute déjà leader autour de toi : quand tu motives ton conjoint dans son travail, dans son rôle de père, quand tu vois le positif chez lui et que tu le lui répètes jour après jour. Quand tu vois des perles de talents dans tes enfants et que tu le leur dis, là tu es un vrai leader !

Il y a des mères au foyer ou dans des jobs qui ne leur ressemblent pas qui mériteraient amplement de devenir leaders dans une entreprise. Car elles ont acquis une force, et une vision qui leur permettent de voir le meilleur dans leurs enfants et leur conjoint, qui ont appris à repérer les talents du foyer et à mettre un point d’honneur à vouloir les développer.

Tu es un leader quand tu encourages ton amie, ton collègue, ta cousine, ton voisin à exercer ses talents. Tu es un leader quand tu restes optimiste alors que tout te tombe dessus en même temps. Tu es un leader quand les talents des autres ne te rendent pas jaloux mais t’inspirent. Tu es un leader quand tu vois de belles choses même chez celui qui ne t’aime pas.

Alors peut-être qu’on t’a fait croire que parce que tu n’avais pas beaucoup d’amis, tu n’étais pas un leader. Ou parce que tu étais un employé tu étais tout sauf un leader.

Et bien le sais-tu ?

Si tu n’inspires même qu’une seule personne dans ta vie, tu es déjà un leader !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s