As-tu trouvé ta mission de vie ?

Où est ton rêve ?

Où est le rêve que tu formais petit et même adolescent, et qui ne s’est pas réalisé ?

Où est ton rêve d’entrepreneur, ton rêve de partir vivre à l’étranger, ton rêve de monter une association ?

Nous avons tous des rêves, enfants. Et pourtant en grandissant la plupart d’entre eux s’évanouissent au fur et à mesure que nous rencontrons des épreuves, des gens qui ont déposé sur nous des critiques infondées, ou quand nous avons perdu notre estime de nous-mêmes.

En fait nous traversons tous des moments difficiles. Nous avons tous des rêves. Mais seule une infime partie d’entre nous les réalisons. Pourquoi ?

La plupart d’entre nous choisissons la sécurité. La voie royale pour rentrer dans le moule social sans faire de remous, sans faire de vagues. Obtenir un emploi, un crédit pour sa maison. Cela nous paraît suffisant. Raisonnable. Et nous amène pourtant un gout d’inachevé quelques années plus tard.

Ceux qui réalisent leur rêve n’ont pas forcément des parents fortunés ou un caractère plus trempé que le tien.

Toute la différence se tient dans ce mot : OSER

Oser sortir des sentiers battus, oser se démarquer des autres, oser se mettre dans la lumière même si l’on n’aime pas cela, oser prendre un risque, oser sortir de sa zone de confort , oser croire que le meilleur est devant soi !

Dans son TEDx Talks « oser ses rêves pour qu’ils deviennent réalité », Anne Quéméré , une navigatrice, explique que beaucoup d’adultes ont rangé leurs rêves aux placards.

Anne quéméré c’est cette bretonne qui lisait des livres d’aventuriers dans la bibliothèque de ses parents quand elle était petite. En grandissant pourtant, elle laissait ses rêves de côté. Elle a vécu 10 ans aux Etats-Unis sans en être pourtant satisfaite. Son père avait construit une yole en bois et elle s’est mise alors naturellement à en faire. Après avoir ramé pendant longtemps sur des petites surfaces elle a eu un jour le déclic et a décidé de traverser l’Atlantique à la rame.

Elle parle de ces adultes qui avaient des rêves enfants et qui aujourd’hui ressentent le regret d’occasion raté, ce sentiment d’absurde face à leur quotidien. Elle explique que certains ont alors tout à nouveau envie de tout larguer et de mettre les voiles.

Elle ajoute alors que rêver c’est nourrir une idée. La seule différence c’est que certains vont se laisser happer par le quotidien et les choses restent comme elles sont.

Anne Quéméré raconte que quand elle suit ses rêves et part en mer sur son bateau seule face aux éléments, elle devient qui elle est. Elle a l’impression d’être exactement à la place où elle doit être.

Une autre phrase m’a frappé chez elle :

« Nous avons tous notre place sur cette terre et en osant suivre nos rêves, c’est une belle façon de la trouver ! »

Alors j’ai envie de te demander : quel est ton rêve inavoué ? celui que tu as laissé de côté, celui que tu as étouffé, celui que tu as piétiné et qui malgré tout te relance comme un caillou coincé au fond de ta chaussure ?

Je vois parfois des reportages à la télé qui parlent de ces gens qui plaquent tout et partent vivre à l’autre bout du monde pour faire un travail qui n’avait rien à voir avec celui qu’ils faisaient avant. Mais réaliser ses rêves ce n’est pas forcément aussi radical. Tout le monde n’est pas appelé à vivre de cette façon.

En fait le plus important c’est de te trouver TOI , au travers de l’accomplissement de tes rêves, de ton rêve.

Peut-être que ton rêve c’est d’ouvrir un salon de coiffure et tu n’as jamais osé, peut-être que ton rêve c’est de devenir dessinateur, peut-être que ton rêve c’est de passer un concours que tu n’as jamais osé.

Je pense que le plus grand frein à l’accomplissement de nos rêves ce ne sont pas les épreuves, ce ne sont pas les autres, c’est nous-mêmes.

Tes pensées sont le siège de ta vie. Ce sont elles qui décident pour toi. Quand on n’a pas eu ce qu’on voulait dans la vie et que l’on est frustré on peut facilement accuser les autres, la société de nous empêcher de nous réaliser.

En réalité ce sont nos pensées négatives qui nous freinent, nous font stagner.

Je suis toujours émerveillée de voir l’esprit extrêmement positif que l’on trouve notamment dans le monde des start-up et aussi chez les américains. Et je suis aussi extrêmement déçue de voir l’esprit négatif qui règne assez souvent chez les français.

La négativité tue la création, absorbe notre énergie et rend stérile l’imagination. A l’inverse le positivisme nous contamine par une énergie créatrice et met en route dans notre intérieur un moteur qui s’allumera et ne s’éteindra plus !

Je crois que ce qui tue nos rêves ce n’est même pas la peur du risque. Risque de ne pas réussir ou autre. Ce sont plutôt toutes les paroles négatives que nous entendons autour de nous, celles que certains ont déposé sur nous et celles que nous entretenons.

Il est temps de te débarrasser de tous les mensonges déposés sur ta vie. Plus tu t’entoureras de gens positifs autour de toi et plus tu verras cette énergie folle se libérer en toi. Tes entraves intérieures tomberont et tu réaliseras alors ce que tu es. Tu as des spécificités qui font de toi quelqu’un d’unique. Mais si tu laisses tes rêves de côté, personne ne saura véritablement qui tu es.

Rends toi compte aussi que ceux qui ont osé n’avaient pas tous un sens du leadership forcément élevé, un charisme développé, un sens de la persuasion affûté. Je suis passionnée par les personnalités inspirantes et souvent ce qui me frappe c’est de voir des personnes s’exprimer en public d’une voix douce et sans un grand charisme. Leur message n’est pas forcément long non plus. Mais ce qu’elles ont à dire est exprimé de manière claire et leur témoignage est tellement percutant qu’on aimerait que cela ne s’arrête jamais.

Alors où est ton rêve d’enfant ? quelles sont tes spécificités ?

Tu as une mission de vie. Tu as une place sur cette terre.

L’as-tu saisie ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s