Qu’est ce qui t’émerveille ?

Certaines personnes laissent entendre que les gens ne savent plus s’émerveiller.

En fait, je n’arrive pas à participer à cette vision pessimiste de « c’était mieux avant ». Je ne suis pas certaine que les gens ne s’émerveillent plus comme avant. Il suffit de voir le monde qui se promène en famille dans des beaux endroits le dimanche : forêt, parc, jardins collectifs, plage …

Hier autant qu’aujourd’hui, l’homme aspire à la nature et à sa beauté attrayante. Voilà pourquoi certaines grandes villes mettent beaucoup d’argent à rendre «  green » leur modèle de vie.

Stockholm, Hambourg, Vitoria-Gasteiz et Copenhague ont déjà été les capitales vertes de l’Europe. Ce prix récompense chaque année une métropole européenne pour sa politique environnementale avant-gardiste. Tout ça pour dire qu’il y a toujours dans l’homme l’attrait certain de la nature.

Les bienfaits d’une promenade en forêt sont indéniables :

Des chercheurs japonais ont démontré que des marches en forêt régulières permettent une diminution du taux de cortisol (« hormone du stress ») et une augmentation du taux de sérotonine (« hormone du bonheur »). Que ce soit deux heures par semaine ou trois jours par mois, on bénéficie des phytoncides, des huiles essentielles que produisent les arbres pour se protéger des bactéries.
A l’automne, même quand les feuilles rougissent, ces phytoncides se dégagent.

L’étude démontre également que les patients hospitalisés avec une vue sur la forêt guérissent plus vite que les patients privés de ce privilège.

Toucher la terre, la remuer avec ses mains, la sentir, aurait des effets positifs sur notre humeur. En effet, une bactérie particulière s’y cache : le Mycobactérium Caccaé. Cette petite bactérie aurait comme propriété d’augmenter la sécrétion de sérotonine (déjà présentée plus haut) et de noradrénaline, hormone participant au bon équilibre mental grâce à son rôle de neuromédiateur. Les effets relevés concernent également un meilleur sommeil et un système immunitaire renforcé.

Bref que des bonnes raisons d’aller se balader en forêt !

Les bienfaits de la mer sont également indéniables : l’air y est enrichi en oxygène et amoindri en CO2. De plus, la pression atmosphérique facilite l’absorption des ions négatifs, des particules qui nous rendent moins vulnérables au stress.

Si la nature opère sur nous ses bienfaits, l’émerveillement devient parfois un don :

Le philosophe et théologien Bertrand Vergely, auteur de Retour à l’émerveillement, explique qu’arrivé à un certain âge, l’insouciance est souvent derrière nous et la réalité, parfois difficile, face à nous. La capacité d’émerveillement devient alors une quête. Il explique alors que quand nous retrouvons cette capacité à l’instar de celle des enfants, nous touchons à l’essence même de la vie :
« On peut être riche, si l’on ne sait pas s’émerveiller, on est pauvre. On passe à côté de l’essentiel, on manque la beauté du monde, la richesse des êtres humains, la profondeur de l’existence. » 

Dans tous les cas il y a tellement à s’émerveiller : un couple âgé qui se tient la main, le rire d’un enfant qui glisse sur le toboggan, entendre le chant des oiseaux le matin, respirer l’odeur de l’herbe mouillée après la pluie, rêver devant la forme des nuages …

Et toi qu’est ce qui t’émerveille ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s