Le travail de tes rêves

As-tu le travail de tes rêves ?

Au moment où tu me lis je ne sais pas si tu fais un travail épanouissant. Peut-être as-tu suivi le mouvement, ou as-tu un travail inespéré, ou bien as-tu un job intéressant mais qui t’use ?

Comme souvent on a fait des études pour faire plaisir à nos parents ou pour atteindre des objectifs personnels. Après on a pu galérer pour trouver un premier travail ou le conserver.

Avoir eu un bébé et ne pas travailler pendant ses premiers débuts m’a permis de réfléchir au monde du travail et à la pression qu’impose la société. Celle-ci nous fait croire qu’en possédant un travail intéressant et bien rémunéré on arrivera au bonheur.

En réalité une personne s’éclate plus souvent dans ses hobbies que son travail véritablement. Quand on se rend compte de ça, on a déjà fait le plus gros ! jusqu’à présent je voulais faire comme les autres, avoir un travail, me fondre dans la masse. J’ai fait des études d’anglais et de droit. Je suis rentrée dans le rang.

Avoir eu du temps pour moi m’a permis de réfléchir vraiment à ce qui me passionne. L’écriture notamment.

En fait, à un moment de sa vie (chômage, arrêt maladie, bébé etc…) on peut se poser et réfléchir à ce qui nous fait vibrer essentiellement. Ces moments de silence ou de crise (burn-out pour certains, licenciement pour d’autres) peuvent te permettre de découvrir ta vraie nature. Laurent Gounelle disait que la plupart des gens connaissent ces moments de remise en question vers 50 ans. Lui la connu jeune en se rendant compte à 23 ans dans le premier emploi pourtant très valorisant qu’il avait obtenu, qu’il faisait fausse route.

Personnellement j’étais bien consciente plus jeune que le monde du travail ne me satisferait pas entièrement. Mais je n’ai réussi que récemment à lâcher mes craintes de ne pas me fondre dans la société, et de dévoiler mon intériorité.

Je suis sûre que toi qui me lis, tu as certainement une passion pour l’écriture, ou la peinture, ou la photo, inavouée. Une passion que tu as mise de côté, étouffée, faute de temps, faute d’encouragement, faute de confiance en toi.

Aujourd’hui tu es quand même contente d’avoir un travail par rapport à ceux qui sont au chômage mais une petite voix te dis au fond te toi que tu n’es pas vraiment épanouie.

Je suis entièrement pour le « travailler moins pour gagner moins ». Tu n’as pas besoin de lâcher ton boulot de manière assez inconsciente. Il existe divers moyens pour apprendre à mieux vivre et à profiter réellement de la vie. Se mettre à temps partiel, choisir le télétravail, faire moins de crédit, dépenser moins, dépenser mieux.

C’est en épargnant plus de temps pour toi que tu vivras réellement et que tu pourras révéler ta vraie nature dans tes dons. Car tu as des dons. Très certainement, tu n’en utilises qu’un ou deux dont tu n’es pas forcément consciente.

Il y a de nouveaux centres d’intérêts aujourd’hui qui deviennent parfois de vrais métiers. Certains créent des brocantes en ligne, des librairies en ligne, d’autres se lancent dans des formations en ligne qu’ils n’ont jamais eu le temps de faire. Certains créent des tissus d’ameublement ethniques, d’autres « reprennent » leur passion pour l’architecture et les économies d’énergies…et si tu n’arrives vraiment pas à te fondre dans le moule du monde du travail, invente-le ! tu peux te lancer en indépendant et si tu as peur de la paperasse il existe le portage salarial.

Demande à ton entourage ou à une personne de confiance, une amie d’enfance, comment elle te voit réellement et quels sont les dons qu’elle voit en toi. Et prends confiance en toi pour les utiliser. Ta vie peut en être chamboulée ! Le fait d’apprendre à te connaître va te booster. Car cela va te permettre de mieux t’aimer, de te rendre compte de tes capacités,et de t’ouvrir aux autres.

Dévoile ton potentiel !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s